Présentation

Chapitres

Où ? Quand ? Comment ?

Le bureau de SUD Solidaires

Nouvelle ville de Dunkerque

et des CCAS est ouvert:

Tous les jours, du lundi au vendredi

7 rue Faulconnier (face à la mairie centrale)

tél: 03 28 26 28 97

mail: sudmairie@aol.com

ou en cliquant sur"contact" dans la rubrique "présentation".

A bientôt !

Rejoignez Sud Solidaires

Recherche

Les réunions d'info syndicale

La réunion d'information syndicale, c'est un droit ! Usez-en !

C'est un droit pour TOUS les agents ! Syndiqués ou non !

 

OverBlog

Partager

Calendrier

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>
Mercredi 15 octobre 2014 3 15 /10 /Oct /2014 19:10

Bonsoir à toutes et à tous,

 
Le CTP de cet après-midi a clôturé le débat sur deux points :
 
Votre protection sociale et le Comité d'Ethique
 
Concernant votre protection sociale, Sud a voté contre, les autres aussi, mais  s'ils l'avaient fait plus tôt, les agents ne subiraient pas un recul social.
 
En effet, désormais pour bénéficier de la couverture du capital décès (gratuit auparavant)  vous allez devoir accepter de prendre le maintien de salaire également et  payer l'ensemble !  
La misérable participation de l'employeur sera à déclarer aux impôts comme avantage en nature.
 
Pour votre information, un agent communautaire à 62 euros pour sa protection sociale, à la ville on ne dépasse pas 11 euros pour la tranche la plus basse !
 
Sur le comité d'Ethique
 
Nous n'avons pas pu nous exprimer car seul le Président pouvait parler de ce sujet !
Par conséquent, nous vous communiquons notre prise de parole autrement.
 
Merci de lire la pièce jointe.
 
Bonne soirée
 
Sud Solidaires
 
PS : La CUD n'est pas concernée par ce Comité d'Ethique, alors pourquoi nous ?!
(Le 15 octobre 2014)
declaration-comite-d-ethique.jpg
Par syndicat-sud-mairie-dunkerque - Publié dans : CTP Mairie et CCAS nouvelle ville de Dunkerque
Vendredi 3 octobre 2014 5 03 /10 /Oct /2014 09:00

Voici l'un des nombreux messages reçus, à l'occasion dela mise en place du Comitéd'Ethique pour lesagents de la fonction publique.

 

Message de l'agent::

"Je n'ai pas heureusement vécu la guerre mais je pense que je vais vivre la délation quand je lis c'est à çà que je pense. Qualiville citoyenne. Quand les gens n'auront pas ce qu'ils veulent, ce sera alors rapport, passage à la remontrance. Donc il va falloir être de bons petits moutons, plier comme le roseau sous le vent. Devenir fourbe, menteur et hypocrite et vivre avec une greffe de troisième oeil. Facile pour les services en face du public de se faire taper dessus."
Nous rappelons que pour SUD, la mise en place de ce Comité d'Ethique pour les agents n'est pas acceptable.Nous pensons que la délation va se développer, que les coups bas vont tomber, que cela va créerune tension entre lescitoyens et les fonctionnaires.
Les agents n'ont pas besoin d'êtresurveillés. Le STATUT EST DEJA GARANT DE L'ETHIQUE !
 
Une déléguée syndicale SUD nous confiait:
"L'éthique desfonctionnairesdoit ETRE,mais pas sujeetteaux ressentis descitoyens."
Depuis le 30Septembre, nous sommes toujours dans l'attente d'un rdv avec l'élu responsable du personnel.
 
 
Par syndicat-sud-mairie-dunkerque - Publié dans : Les luttes
Lundi 29 septembre 2014 1 29 /09 /Sep /2014 08:58

Contractuels ou issus d’un cadre d’emplois administratif ou technique de la fonction publique territoriale, les ASVP interviennent sur la voie publique aux côtés des agents de police municipale après agrément par le procureur de la République et assermentation par le tribunal de police.

Les missions des ASVP sont différentes de celles des policiers municipaux. En effet, leur compétence de verbalisation est encadrée :

  • Ils peuvent verbaliser les cas d’arrêts, de stationnement gênants, abusifs ou interdits, à l’exclusion des arrêts ou stationnements dangereux ;
  • Ils peuvent verbaliser les contraventions relatives au défaut d’apposition du certificat d’assurances sur le véhicule ;
  • Il leur est permis de constater les contraventions aux dispositions des règlements sanitaires relatifs à la propreté des voies et espaces publics ;
  • Ils peuvent être désignés par le maire pour rechercher et constater les infractions aux règles relatives à la lutte contre les bruits de voisinage ;
  • Ils ont compétence pour rechercher et constater les contraventions relatives à la circulation, l’arrêt et le stationnement des véhicules dans les cours des gares.

La tenue des ASVP est différente des uniformes réglementaires des policiers municipaux, le port d’arme de toute catégorie est interdit, la conduite d’un véhicule disposant d’une sérigraphie réglementaire et la possibilité de procéder à des investigations ne sont pas autorisées.

Une proposition de loi visant à créer des polices territoriales prévoit en son article 22 que les ASVP, sans pour autant être investis d’une mission générale de surveillance de la voie publique, peuvent, si les lois et règlements le prévoient, constater les contraventions et que leur entrée en fonction sera subordonnée à l’accomplissement d’une formation initiale d’application.

Il est prévu dans le projet de texte qu’un décret en Conseil d’Etat précisera les conditions de leur emploi sur la voie publique, la nature de leurs missions, les modalités de leur équipement et les conditions de leur formation.

Source: La gazette.fr

Par syndicat-sud-mairie-dunkerque - Publié dans : Infos SUD
Mercredi 17 septembre 2014 3 17 /09 /Sep /2014 12:02

Bonjour à tous !!
Vous vous souvenez sans doute de nos interventions à la mairie de Spycker.
De Cathy, employée de mairie harcelée, maltraitée, victime de fausses accusations, et révoquée par le maire ...
Et bien, ce matin, Cathy et SUD SOLIDAIRES ont GAGNÉ AU TRIBUNAL ADMINISTRATIF !!!!!
La révocation est annulée par décision des membres du tribunal composé de 6 élus du personnel et de 6 élus municipaux, et à L'UNANIMITÉ !!!!!!...
Ce matin, notre joie est indescriptible !!!!

Maintenant, Cathy et les siens pourront enfin penser à se reconstruire.

cathy-a-gagne.jpg

 

 

Par syndicat-sud-mairie-dunkerque - Publié dans : Les luttes
Vendredi 5 septembre 2014 5 05 /09 /Sep /2014 16:05

Bonjour à tous,
Ce matin, 5 septembre,nous étions présents pour l'audition des assureurs concernant le contrat incapacité-invalidité-décès qui concernera TOUS les agents du grand Dunkerque. (Dunkerque, Fort-Mardyck, St Pol)
6 "assureurs candidats" sont venus tour à tour présenter leurs propositions.
Cette audition s'est déroulée en presence d'élus politiques, de l'administration et des syndicats. Malheureusement, certains syndicats ont brillé par leur absence. Deux autres étaient prése...nts mais ne sont intervenus à aucun moment face aux différents assureurs.
Seul SUD, représenté par Sylvie GOOSSENS et Christine ROUX, toutes deux elues représentantes du personnel, ont été en capacité de poser des questions pertinentes, grâce au travail réalisé en amont. Questions qui ont visiblement permis de mettre en évidence certains aspects parfois pas tout à fait clairs concernant ce que nous exposaient certains assureurs.
Cette audition, réalisée en toute équité pour chaque assureur, a débuté à 8h30 ce matin et s'est terminée à 13h30.
Lundi 15 septembre, nous aurons de nouveau une réunion, afin de prendre connaissance des ajustements que les assureurs proposeront.
Ensuite, nous rendrons notre accord ou désaccord lors du CTP qui se déroulera le 16 septembre.

(A Dunkerque, le 5 Septembre 2014)

Par syndicat-sud-mairie-dunkerque - Publié dans : ACTUALITES
Mercredi 3 septembre 2014 3 03 /09 /Sep /2014 11:06

Info SUD Solidaires à destination de tous les agents du grand Dunkerque (Dunkerque, Fort-Mardyck, St Pol/mer): Nous sortons de l'entretien avec le directeur de cabinet du maire.
Des agents s'étaient inquiétés de certaines rumeurs.
Étant donné que SUD n'entretient pas les rumeurs, nous avons voulu en avoir le coeur net.
Résultat :
Suppression du 13ème mois : FAUX...
Suppression de la prime vacances: FAUX
Diminution du nombre de jours de vacances : FAUX
Menace sur les acquis : FAUX.
SUD Solidaires travaille sur des dossiers, pas sur des rumeurs...

- Nous avons aussi soulevé le problème récurant de la mobilité entre les communes du grand Dunkerque,

- les problèmes de harcèlement, qui pour certains, sont en passe de se résoudre.

- Certains agents ne reçoivent toujours pas le "marie'mag" avec leur fiche de paie. Nous avons insisté que tous les agents ont droit à l'information, qu'elle soit municipale ou syndicale.

- Notre élue CHSCT a de nouveau pointé du doigt le local de la médecine du travail, rue Faulconnier, avec l'impossibilité pour les personnes à mobilité réduite d'y accéder.

 

Voici donc les grandes lignes des sujets abordés hier.

Etaient présentes : Christine GADEA, secrétaire générale, élue en CTP

                               Sylvie GOOSSENS, élue en CHSCT et en CTP

                               Christine ROUX, élue en CTP

                               Jocelyne VANDENBICKE, élue en CAP

Le 3 septembre 2014

 

Par syndicat-sud-mairie-dunkerque - Publié dans : ACTUALITES
Jeudi 28 août 2014 4 28 /08 /Août /2014 11:35

Tout agent occupant un emploi permanent bénéficie d'un droit individuel à la formation professionnelle d'une durée de vingt heures par an. Pour les agents à temps partiel et les agents nommés dans des emplois à temps non complet, cette durée est calculée au prorata du temps de travail. Les droits acquis annuellement peuvent être cumulés sur une dirée de six ans et demeurent plafonnés à cent vingt heures s'ils ne sont pas entièrement utilisés. Le DIF intervient à l'initiative de l'agent, en accord avec l'autorité territoriale. La formation demandée doit être choisie parmi celles inscrites au plan de formation de la collectivité. En cas de désaccord, pendant deux années successives, l'agent bénéficie d'une priorité d'accès aux actions de formation équivalentes organisées par le CNFPT. L'autorité détermine, après avis du COMITE TECHNIQUE, si et dans quelles conditions le droit individuel à la formation peut s'exercer en tout ou partie pendant le temps de travail.Lorsque la formation est dispensée hors du temps de travail, l'agent perçoit une allocation de formation. Les frais de formations sont dans tous les cas à la charge de la collectivité.

Par syndicat-sud-mairie-dunkerque - Publié dans : Le DIF
Mercredi 2 juillet 2014 3 02 /07 /Juil /2014 08:22

 

Bonjour à toutes et à tous !
  
Hier, à l'entrée de la Mairie (côté accueil) "les enseignants artistiques en colère " et le syndicat Sud ont distribué un tract concernant le non respect des règles statutaires de la dernière CAP de catégorie A qui s'est déroulée au mois de Janvier 2014.
 
 
Merci de prendre connaissance du tract ci-joint
 
Si vous aussi êtes victime d'injustice,  appeler le 28 97
 
Bonne journée
 
Le syndicat Sud Solidaires
 
Ci-dessous, le tract, recopié, pour une meilleure lecture:
 

Au président de la CAP, aux élus représentants leMaire, aux représentants du personnel

Ne devenez pas complices d'une illégalité, réparez là !

La collectivité, avec le silence complice des représentants du personnel de catégorie A, a

nommé hors CAP, hors règles

statutaires

deux agents au grade de « Professeur

d’enseignement artistique de classe normale

»

Pour le vérifier, il vous suffit de comparer le compte rendu de la CAP du 31 janvier 2014

avec le « Mairie Mag

» n° 181 d’avril 2014

: vous constaterez que deux nominations au

grade de Professeur de classe normale figurent dans le « Mairie Mag », mais

n’apparaissent pas dans le compte rendu.

Nous, "assistants d'enseignement artistique principaux de 1ère classe"

estimons être lésés et victimes de discrimination à la "nomination" par

cette situation.

Nous voulons réparation de ce préjudice et de cette injustice !

Dans le cas contraire, nous vous promettons que la rentrée de

septembre 2014 sera perturbée.

Nous ne lâcherons rien !

Tract-1er-juillet-enseignants-filiere-artistique.jpg



Par syndicat-sud-mairie-dunkerque - Publié dans : Les luttes
Dimanche 22 juin 2014 7 22 /06 /Juin /2014 17:01
Nous souhaitons attirer l'attention de l'administration en tirant la sonnette d'alarme sur le mal-être des agents qui doivent appliquer  "Qualiville"
 
Si nous ne doutons pas de la volonté des cadres dirigeants d'une recherche constante d'un meilleur service, nous ne pouvons accepter que ce soit au détriment des agents.
 
Aujourd'hui, les agents de l'état civil de la mairie de Malo disent stop !
 
D'ailleurs à plusieurs reprises ces agents en ont fait part à leur hiérarchie mais celle-ci reste sourde.
 
C'est pourquoi le syndicat Sud réagit fermement afin que ces agents soient écoutés.  
 
D'autres moyens existent pour développer les ressources humaines et les capacités des agents.
 
Le service public, c'est le quotidien des agents.
 
 
Stop-a-QUALIVILLE.jpg
Pour plus de lisibilité, voici le tract Tract :
STOP  à "QUALIVILLE" : l'humain d'abord ! 
 
Alors que partout dans les entreprises les sociétés de consulting sont décriées, considérées comme obsolètes et mêmes dangereuses pour la pérennité des sociétés, les collectivités, elles, pour démontrer leur dynamisme, refont les mêmes erreurs ... des décennies après ! 
 
Des  normes,  des  bornes,  des  cases,  des  façons  de  faire,  répond  ceci,  fais  cela,  tiens  toi bien,  comment  doit-on  réagir  en  cas  de......les  agents  n'en  peuvent  plus  et  surtout  n'en veulent plus.
 
C'est  le  cas  des  agents  de  l'Etat  civil  de  la  Mairie  de  Malo  qui  disent stop à toute cette mascarade.
 
« Faites-nous  confiance  disent-ils »,  « nous  connaissons  notre  métier,  nous  ne  sommes  pas stupides ! »
 
Sous l'ancienne municipalité a été instauré "Qualiville". Pour Sud, il s’agit ni plus ni moins d’un référentiel de formatage.
 
Un consultant invité par la collectivité et payé très cher, vient soi-disant observer le personnel, soumet un rapport  d’audit  afin  de  conseiller  nos  ressources  humaines  sur  le  "comment  faire"  pour  « corriger »  ceci ou  cela,  en  proposant  des  critères  de  conformité  dans  le  but  d’obtenir  pour  la  ville  le  « pompon »  de  la certification.
 
 Comme si nous n'avions aucune ressource à l'interne ?!
 
Nos agents sont tout à fait compétents pour assurer un service de qualité, il n'y a pas besoin de faire appel à qui que ce soit d'externe. 
 
Mais à la Mairie de Malo, il a été décidé de continuer coûte que coûte "Qualiville" contre la volonté des agents, et le mal être que cela leur apporte. 
 
 STOP à Qualiville, l’humain d’abord !
Par syndicat-sud-mairie-dunkerque - Publié dans : Les luttes
Mercredi 28 mai 2014 3 28 /05 /Mai /2014 18:01
Ce matin, nous avions une 3 ème réunion concernant la convention concernant le maintien de salaire, le capital décès et l'invalidité. Seuls les représentants syndicaux SUD ont été en capacité de s'exprimer, grâce au travail de préparation que nous avions mené en amont. Pour nous, plusieurs exigences : Que le capital décès puisse profiter à TOUS les agents de Dunkerque (St Pol, Dort-Mardyck et Dunkerque). Que ce capital ne se réduise pas à peau de chagrin !! Pour SUD Solidaires, proposer une année du salaire de l'agent décédé est injuste ! (Basé sur l'indice). Accepter de voir le capital réduit de moitié est inacceptable ! C'est un recul social ! Nous demandons un geste social de l'employeur (C'est la maire de Dunkerque qui paie TOUS les agents) : nous demandons à ce que la ville participe à hauteur de 15 euros nets/ mois. Les agents n'ont plus les moyens de payer plus !! Nous avons rappelé la prochaine hausse des cotisations retraites en janvier 2015 (0,4%).
Alors, des garanties, oui !! MAIS PAS A N'IMPORTE QUEL PRIX, ET PAS N'IMPORTE LESQUELLES !
Par syndicat-sud-mairie-dunkerque - Publié dans : ACTUALITES
Mercredi 21 mai 2014 3 21 /05 /Mai /2014 10:45

1°) effet sur la rémunération

La NBI constitue un certain nombre de points indiciaires qui se rajoutent à la rémunération ; le nombre de points indiciaires correspondant à chacune des fonctions ouvrant droit à NBI.

La NBI s’ajoute au traitement indiciaire pour le calcul du supplément familial de traitement. Elle est versée mensuellement.

Pour les agents à temps non complet, à temps partiel ou en cessation progressive d’activité, la NBI est réduite dans les mêmes proportions que le traitement.

2°) effet sur le régime indemnitaire

Pour le calcul des primes et indemnités déterminées en pourcentage du traitement indiciaire, la NBI s’ajoute au traitement indiciaire de l’agent (art.4 décret n°93-863 du 18 juin 1993) ; c’est notamment le cas des IHTS (indemnités horaires pour travaux supplémentaires).

3°) effet sur la retraite

La NBI est prise en compte pour le calcul de la retraite et ouvre donc droit à un supplément de pension en contrepartie du versement des contributions.

4°) cotisations sociales sur la NBI

La NBI est un élément de la rémunération et est donc soumise aux mêmes cotisations que celle-ci.

Ainsi, pour un agent affilié à la CNRACL (régime spécial), la NBI sera soumise à toutes les cotisations, sauf l’ATIACL (charge patronale de 0,5%), contrairement au régime indemnitaire. Il en est de même pour les agents relevant du régime général de la sécurité sociale.

Par syndicat-sud-mairie-dunkerque - Publié dans : NBI (Nouvelle Bonification Indiciaire)
Mercredi 21 mai 2014 3 21 /05 /Mai /2014 10:15

Comme les salariés du secteur privé, les fonctionnaires pourraient bénéficier d'un allégement de leurs cotisations salariales. La ministre en charge de la Fonction publique a fait cette proposition aux organisations syndicales, lors d'une réunion, le 19 mai, qui devait initialement donner le coup d'envoi de la négociation sur les parcours professionnels, carrières et rémunérations. Son objectif : donner un coup de pouce au pouvoir d'achat des agents publics, aujourd'hui mis à mal par le gel du point d'indice depuis mi-2010.
Il n'échappe à personne que Marylise Lebranchu a fait cette annonce après les manifestations du 15 mai, qui auraient rassemblé plus de 250.000 personnes selon la CGT. La mesure pourrait concerner les agents ayant une rémunération comprise entre 1 et 1,3 Smic.
Le geste ne sera pas forcément à l'image de celui consenti aux agents du privé, précise le ministère. Dans le privé, les salariés au Smic profiteront de la réduction des cotisations sociales salariales, à compter du 1er janvier 2015, soit une hausse de salaire net de "500 euros par an environ". Cet allégement de cotisations diminuera progressivement jusqu'à 1,3 Smic.
Pour les fonctionnaires, une réunion annonçant les arbitrages du gouvernement dans ce dossier se tiendra "dans deux ou trois semaines", selon le ministère. Le début de la longue négociation sur les parcours professionnels, carrières et rémunérations est quant à lui reporté après cette réunion. Interrogée le 17 mai sur France Inter, Marylise Lebranchu a déclaré à propos de cette négociation qu'elle n'a pas assez "de grain à moudre financier pour créer l'enthousiasme". Le 19 mai, elle a confirmé que le gouvernement n'envisage pas d'augmenter le point d'indice.

T. B.

Moins de cotisations sociales = moins de rentrées dans les caisses de l'Etat, donc davantage d'austérité. Avec ce genre de mesure, la situation générale n'est pas prête à s'améliorer. A force de rogner sur les cotisations sociales, c'est la santé, l'éducation et tous les services publics qui seront encore davantage impactés. Pour donner du pouvoir d'achat, nous réclamons la hausse de la valeur du point d'indice pour tous les agents.

De plus, cet allégement de cotisations, qui pourrait apparaitre comme un cadeau, disparaitra dès le 1er janvier 2015, par la hausse des cotisations retraite, qui se produit tous les ans, avec l'objectif d'alignement de ces cotisations sur le secteur privé. Il ne s'agit donc pas de donner un plus, mais bien de compenser un moins sur le bas de la fiche de paye.

Les pansements, ça suffit !! C'est d'un traitement que les fonctionnaires ont besoin !

Par syndicat-sud-mairie-dunkerque - Publié dans : Les luttes
Mercredi 14 mai 2014 3 14 /05 /Mai /2014 17:33

Publication au Journal Officiel du 14 mai 2014 du décret n° 2014-475 du 12 mai 2014 modifiant le décret n° 2002-63 du 14 janvier 2002 relatif à l’indemnité forfaitaire pour travaux supplémentaires des services déconcentrés ainsi que de l’arrêté du 12 mai 2014 fixant les montants moyens annuels de l’indemnité forfaitaire pour travaux supplémentaires des services déconcentrés.

Ces nouvelles dispositions intéressent directement la fonction publique territoriale. L’ancien arrêté ministériel du 14 janvier 2002 est abrogé

Par syndicat-sud-mairie-dunkerque - Publié dans : REGIME INDEMNITAIRE
Vendredi 18 avril 2014 5 18 /04 /Avr /2014 10:37

 

 

 

Les 5,2 millions de fonctionnaires pourraient voir le point d'indice gelé pendant sept années consécutives, jusqu'à la fin du quinquennat en 2017, une mesure "insupportable" et "inacceptable" pour les syndicats de la Fonction publique.

L’Union syndicale Solidaires ( SUD) a été reçue par Manuel Valls ce jeudi 17 avril.
Alors même que le résultat des élections municipales, véritable camouflet pour le Parti socialiste au pouvoir, auraient pu conduire le gouvernement à tourner le dos aux politiques libérales et à réorienter sa politique pour répondre enfin aux attentes des salarié-es, des jeunes, des retraité-es et des chômeurs/chômeuses, c’est le contraire qui se produit !
Le Premier Ministre a confirmé le choix de mettre en œuvre un plan d’austérité sans précédent !
Cela va se traduire par un nouveau transfert des revenus des ménages, y compris les plus défavorisés, vers les entreprises, y compris les plus riches.
Les 50 milliards d’économies annoncées seront réalisées à hauteur de 18 milliards sur le budget de l’Etat, 11 milliards sur les Collectivités territoriales, 10 milliards sur l’assurance maladie et 11 milliards sur les autres dépenses de protection sociale.
Ce sont les ménages, les salarié-es, les chômeurs/chômeuses et les retraité-es qui vont être mis à contribution :
- poursuite du gel du point d’indice dans la fonction publique (gel depuis 2010 sous Sarkozy) ;
- gel de la revalorisation des prestations sociales pendant 18 mois ;
- gel de la revalorisation des retraites pendant 18 mois ;
- remise en cause des augmentations de certains minima sociaux comme le RSA qui avait été annoncés lors de la Conférence sur la pauvreté ;
- poursuite des suppressions d’emplois dans la Fonction publique (sauf dans l’éducation nationale, la police et la justice) ;
- mise à mal des services publics.

Ces économies visent à faire financer par les salarié-es, par les fonctionnaires, par les retrait-ées les cadeaux faits aux entreprises sans aucune contre-partie : le crédit impôt compétitivité (20 milliards) et l’allégement des cotisations patronales pour la branche famille (10 milliards).
La fiscalité des entreprises va baisser alors que la remise à plat de la fiscalité des ménages annoncée en décembre est passée à la trappe.
Cette politique s’inscrit complètement dans l’exigence du Medef de baisse du « coût du travail » sans remettre en cause une seule seconde le « coût du capital ». Elle est conforme aux directives européennes qui visent à en finir avec ce qui reste de modèle social en France comme en Europe.
Or ces politiques d’austérité ne sont pas de nature à permettre une relance économique. Au contraire, elles contribuent à une logique de récession, qui conduira à de nouveaux déficits publics… et à de nouvelles mesures d’austérité comme c’est le cas dans les pays européens qui ont subi des politiques de ce type !
Le gouvernement répond aux exigences du patronat qui va continuer à exiger toujours plus !
Pour l’Union syndicale Solidaires, c’est d’une autre politique dont nous avons besoin, une politique qui mette la priorité sur les droits sociaux, l’emploi, l’augmentation des salaires, l’amélioration de la protection sociale et des services publics. Cela passe nécessairement par un autre partage des richesses, un autre partage de la valeur ajoutée entre salaires et profits.

Pour imposer d’autres choix, il est nécessaire de construire des mobilisations sociales importantes. Le 1er mai, journée internationale de lutte des travailleurs/travailleuses doit être l’occasion de faire entendre nos revendications tout comme la journée de grève du 15 mai dans la Fonction publique. Il nous faudra aller au-delà et Solidaires propose à toutes des organisations syndicales de construire ensemble une riposte de grande ampleur contre ce plan d’austérité économiquement dangereux et socialement injuste !

Par syndicat-sud-mairie-dunkerque - Publié dans : Infos SUD
Vendredi 28 mars 2014 5 28 /03 /Mars /2014 11:17

Un examen professionnel d'administrateur territorial est organisé par le CNFPT.

Peuvent se présenter à l'examen:

Les attachés principaux et directeurs territoriaux, conseilleus principaux territoriaux des activitésphysiques et sportives de 2ème et 1ère classe, en activité ou en détachement, justifiant au 1er Janvier 2014 de 4 ans de service effectifs dans l'un de ces grades.

Les candidats pourront s'inscrire entre le 17 mars et le 11 avril 2014 sur le site internent du CNFPT (www.cnfpt.f). Ils devront ensuite imprimer le dossier d'inscription ansi rempli, le signer, le compléter des pièces justificatives demandées et le faire parvenir au Servi Emploi-Insertion-Formation-Mairie de Dunkerque rez-de-chaussée rueMichel De Swaen, avant la date limitede renvoi des candidatures fixée au 18avril 2014.

Par syndicat-sud-mairie-dunkerque - Publié dans : Catégorie A.

Agenda

 

CTP : 15 Octobre 2014

Coup de gueule !

Vous avez remarqué ? Le monde du travail vient de se faire une fois de plus entuber par le MEDEF, non que dis-je par la CFDT (accord qui vient d'être signé, plus de flexibilité, le droit pour le patron de baisser les salaires, d'augmenter le tps de travail...) Ils vont tuer les salariés !
(le 12 janvier 2013)

La GIPA 2013

INFO

SUD Solidaires était présent pour défendre la prime vacances des agents de Saint Pol et Fort-Mardyck mardi dernier, dès 17h15, avant le conseil municipal de Dunkerque.

Un tract denonçant la discrimination des 400 agents a été distribué à tous les élus, ainsi qu'aux dunkerquois venus assister au conseil.

Suivre les liens: Réunion du 27 juin: La déprime pour la prime

 Info SUD destinée au personnel de Fort-Mardyck et Saint-Pol

Action au conseil municipal, Vendredi 17 juin

Résumé de la réunion pour les agents de Saint Pol et Fort Mardyck

Mardi 14 : appel à une grève de 2 heures à St Pol et Fort-Mardyck ?

 

 

  

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés