Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de syndicat-sud-mairie-dunkerque
  • Le blog de syndicat-sud-mairie-dunkerque
  • : Solidaire Unitaire Démocratique, SUD est présent dans toutes les administrations mais aussi dans le secteur privé, nous grandissons de jours en jours, nous serons l'alternative, rejoignez-nous ! Plus nous serons nombreux, plus nous serons forts !
  • Contact

Où ? Quand ? Comment ?

Le bureau de SUD Solidaires

Nouvelle ville de Dunkerque

et des CCAS est ouvert:

Tous les jours, du lundi au vendredi

7 rue Faulconnier (face à la mairie centrale)

tél: 03 28 26 28 97

mail: sudmairie@aol.com

ou en cliquant sur"contact" dans la rubrique "présentation".

A bientôt !

Recherche

Les réunions d'info syndicale

La réunion d'information syndicale, c'est un droit ! Usez-en !

C'est un droit pour TOUS les agents ! Syndiqués ou non !

 

Agenda

CTP :19 Février 2015

 

 

20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 13:19

Article de Jean-Louis Gadea

- Membre fondateur de l'association MAD (Médicaments-Alcool-Drogues)

- Secrétaire général de SUD Collectivités Territoriales 59

- Secrétaire général de l'Union Régionale 59/62

- Secrétaire général de SUD Communauté Urbaine de Dunkerque

- Membre élu du CHSCT de la CUD

- Ancien secrétaire fédéral de SUD Collectivités Territoriales


"Ce vendredi, j’ai vécu une expérience extraordinaire. J’étais nommé en tant qu’expert par le syndicat Sud de la Mairie de Dunkerque lors d’un CHS-CT. Je devais amener mes compétences et mon expérience en matière d’addictions... dans les services. La mairie, en effet, veux mettre en place des éthylotests et la possibilité aux responsables de faire souffler les agents susceptibles d’avoir ...consommé de l’alcool (préjugés d’attitude et de comportement).

Pour l’histoire, il faut rappeler qu’en fin d’année dernière j’avais aussi été désigné comme expert mais ma présence avait été refusée par le Président du CHS-CT. Suite à une action d’envahissement de la salle, ce CHS-CT avait été annulé.

Vendredi, l’aventure a commencé par une attente de près de ¾ d’heure à l’extérieur de la salle de commission : L’ordre des points mis à l’ordre du jour ayant été volontairement inversés. Comme je n’avais pas de chaise, je suis allé m’en chercher une dans une salle avoisinante.

Puis on m’a demandé de rentrer dans la salle immense du conseil municipal. J’ai du m’installer à une table isolée, loin et en face des membres du CHS-CT (plusieurs dizaines de membres), disposés en U à la manière d’un jury, d’un comité d’écoute, ou pire encore d’un tribunal.

Dès mon entrée, les représentants des syndicats CFDT, CGT et FO se sont levés et sont sortis. Peut-être que le témoignage d’un expert ne leur était pas utile. Ne sont restés que les représentants de Sud et de l’Unsa, ainsi que les représentants de l’Autorité Territoriale.

Le Président m’a demandé de m’exprimer, mais j’ai du faire remarquer que je n’avais pas de micro. En moins de 5 minutes j’ai enfin pu poser les bases d’interrogations de la mise en place d’éthylotest dans les services, la pertinence et les objectifs. J’ai fait part de l’expérience menée depuis plus de 30 ans au sein de ma collectivité (la communauté urbaine de Dunkerque) : une politique volontariste d’aide et d’accompagnement menée directement par les agents.

J’ai bien entendu simplement effleuré les sujets afin de pouvoir les approfondir au cas où on me le demanderait. (On m’avait écrit que je disposais de 15 minutes pour mon intervention)
Là, mon étonnement fut encore plus grand, car on m’a demandé de sortir sans que personne ne puisse m’interroger. De quoi avaient-ils peur ?

Malgré ma sortie le vote du comité, n’a pas eu lieu dans la foulée. Les représentants des syndicats CFDT, CGT et FO ayant disparu dans les couloirs. Une directrice de la DRH s’est empressée d’aller les récupérer afin que ceux-ci votent comme un seul homme la position de l’administration. C'est-à-dire la mise en place d’un flicage inefficace en matière d’addiction, mais terriblement puissant pour licencier des agents en souffrance.
Je remercie le syndicat Sud de la mairie de Dunkerque de m’avoir permis de connaître une telle expérience. Cela me conforte dans l’idée que j’ai de la petitesse d’esprit et de la connerie humaine. Ces méthodes d’humiliation, de pression et d’arrogance ne valent que par l’absence de valeur de ces protagonistes. Je peux, ainsi que les syndicats Sud et Unsa de la mairie, me regarder dans une glace sans en avoir honte."

Partager cet article

Repost 0
Published by syndicat-sud-mairie-dunkerque - dans CHSCT
commenter cet article

commentaires

Sourires Et Émotions

Coup de gueule !

Vous avez remarqué ? Le monde du travail vient de se faire une fois de plus entuber par le MEDEF, non que dis-je par la CFDT (accord qui vient d'être signé, plus de flexibilité, le droit pour le patron de baisser les salaires, d'augmenter le tps de travail...) Ils vont tuer les salariés !
(le 12 janvier 2013)

La GIPA 2013

INFO

SUD Solidaires était présent pour défendre la prime vacances des agents de Saint Pol et Fort-Mardyck mardi dernier, dès 17h15, avant le conseil municipal de Dunkerque.

Un tract denonçant la discrimination des 400 agents a été distribué à tous les élus, ainsi qu'aux dunkerquois venus assister au conseil.

Suivre les liens: Réunion du 27 juin: La déprime pour la prime

 Info SUD destinée au personnel de Fort-Mardyck et Saint-Pol

Action au conseil municipal, Vendredi 17 juin

Résumé de la réunion pour les agents de Saint Pol et Fort Mardyck

Mardi 14 : appel à une grève de 2 heures à St Pol et Fort-Mardyck ?