Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de syndicat-sud-mairie-dunkerque
  • Le blog de syndicat-sud-mairie-dunkerque
  • : Solidaire Unitaire Démocratique, SUD est présent dans toutes les administrations mais aussi dans le secteur privé, nous grandissons de jours en jours, nous serons l'alternative, rejoignez-nous ! Plus nous serons nombreux, plus nous serons forts !
  • Contact

Où ? Quand ? Comment ?

Le bureau de SUD Solidaires

Nouvelle ville de Dunkerque

et des CCAS est ouvert:

Tous les jours, du lundi au vendredi

7 rue Faulconnier (face à la mairie centrale)

tél: 03 28 26 28 97

mail: sudmairie@aol.com

ou en cliquant sur"contact" dans la rubrique "présentation".

A bientôt !

Recherche

Les réunions d'info syndicale

La réunion d'information syndicale, c'est un droit ! Usez-en !

C'est un droit pour TOUS les agents ! Syndiqués ou non !

 

Agenda

CTP :19 Février 2015

 

 

10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 10:04

L'établissement de coopération culturelle disparaît le 31décembre. La Région intègre huit salariés, les autres pourraient rester sur le carreau.

Quel avenir pour les 24 salariés de l'EPCC (Établissement public de coopération culturelle) du spectacle vivant en Picardie? Il y a quelques semaines, l'assemblée régionale votait la dissolution de cet établissement public créé en2007 en partenariat avec l'État. Lequel État, par le biais de la DRAC (Direction régionale des affaires culturelles), a lui aussi acté ce décès qui interviendra dès que le préfet aura prononcé la dissolution. Probablement pour le 31décembre.

Comment ce nouvel outil, censé devenir une des clés de voûte de l'action culturelle régionale, en est-il arrivé là? L'idée, sur le papier, paraissait pourtant prometteuse. L'EPCC qui reprenait une grande partie des prérogatives de l'OCRP (Office culturel régional de Picardie) devait permettre une large diffusion des actions à travers les territoires; musique, chorégraphie, théâtre, spectacles de rue...

«L'EPCC n'a jamais fonctionné comme il aurait dû»

Quatre ans plus tard, il ne reste rien de ces grands espoirs. Si l'on en croit les conclusions d'un audit accablant, l'établissement n'aurait jamais trouvé sa place dans le paysage culturel de Picardie. Sur un plan comptable, les charges de structures auraient englouti jusqu'à 35% du budget, l'EPCC s'avérant par ailleurs incapable de mettre en place les actions auxquelles la Région et l'État avaient pourtant affecté des crédits.

Gouffre financier, échec politique, fuite des responsabilités... La droite régionale qui sent bien qu'il y a là un os à ronger — la politique culturelle est un sujet sensible pour la gauche- n'a pas de mots assez durs pour qualifier la disparition de l'EPCC. Aujourd'hui, elle réclame à cors et à cris les coûts de cette affaire.

À gauche, Claude Gewerc, le président du conseil régional, rappelle que les chiffres sont publics et que la dissolution apparaissait comme l'unique remède au mal. La large autonomie de gestion accordée au directeur de l'organisme, prévue par les statuts de l'EPCC, ne permettant pas aux autorités de tutelle de reprendre la main.

La réalité est peut-être plus complexe, comme le laisse entendre un futur ex-salarié, très amer : «Le ver était dans le fruit dès le début. Cet EPCC n'a jamais fonctionné comme un véritable établissement public. C'est dommage, il y avait de quoi en faire un très bel outil... »

En attendant que les langues se délient, il reste la question de l'avenir des 24 salariés. Récemment, le conseil régional a acté l'intégration de huit d'entre eux au sein des services de la collectivité. Ils étaient affectés au parc de matériel scénique et d'exposition (PMSE) que la Région reprend à son compte.

Les seize autres pourraient se voir notifier leur licenciement à la mi-janvier. Certains étaient impliqués dans l'action culturelle depuis 25 ans. De quoi, forcément, laisser le sentiment d'un beau gâchis.

PHILIPPE FLUCKIGER

Partager cet article

Repost 0
Published by syndicat-sud-mairie-dunkerque - dans Filière CULTURELLE
commenter cet article

commentaires

Sourires Et Émotions

Coup de gueule !

Vous avez remarqué ? Le monde du travail vient de se faire une fois de plus entuber par le MEDEF, non que dis-je par la CFDT (accord qui vient d'être signé, plus de flexibilité, le droit pour le patron de baisser les salaires, d'augmenter le tps de travail...) Ils vont tuer les salariés !
(le 12 janvier 2013)

La GIPA 2013

INFO

SUD Solidaires était présent pour défendre la prime vacances des agents de Saint Pol et Fort-Mardyck mardi dernier, dès 17h15, avant le conseil municipal de Dunkerque.

Un tract denonçant la discrimination des 400 agents a été distribué à tous les élus, ainsi qu'aux dunkerquois venus assister au conseil.

Suivre les liens: Réunion du 27 juin: La déprime pour la prime

 Info SUD destinée au personnel de Fort-Mardyck et Saint-Pol

Action au conseil municipal, Vendredi 17 juin

Résumé de la réunion pour les agents de Saint Pol et Fort Mardyck

Mardi 14 : appel à une grève de 2 heures à St Pol et Fort-Mardyck ?