Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de syndicat-sud-mairie-dunkerque
  • Le blog de syndicat-sud-mairie-dunkerque
  • : Solidaire Unitaire Démocratique, SUD est présent dans toutes les administrations mais aussi dans le secteur privé, nous grandissons de jours en jours, nous serons l'alternative, rejoignez-nous ! Plus nous serons nombreux, plus nous serons forts !
  • Contact

Où ? Quand ? Comment ?

Le bureau de SUD Solidaires

Nouvelle ville de Dunkerque

et des CCAS est ouvert:

Tous les jours, du lundi au vendredi

7 rue Faulconnier (face à la mairie centrale)

tél: 03 28 26 28 97

mail: sudmairie@aol.com

ou en cliquant sur"contact" dans la rubrique "présentation".

A bientôt !

Recherche

Les réunions d'info syndicale

La réunion d'information syndicale, c'est un droit ! Usez-en !

C'est un droit pour TOUS les agents ! Syndiqués ou non !

 

Agenda

CTP :19 Février 2015

 

 

29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 17:23

Malgré des besoins croissants, les médecins sont de moins en moins nombreux à exercer dans la fonction publique territoriale. L'attractivité de leur cadre d'emplois est en cause. Le CSFPT s'en inquiète et formule 13 propositions.

Ils exercent leur activité dans les établissements de personnes âgées, les services de protection maternelle et infantile, les centres de santé, ou en tant que médecins de prévention. Ils ont en commun d'être des médecins territoriaux. Fin 2009, ils étaient 5.278 (sans compter les 281 médecins et pharmaciens de sapeurs-pompiers). Mais leur nombre ne cesse de s'amenuiser et les perspectives pour les années à venir sont sombres.
"La médecine territoriale va mal. Sans décision rapide, elle est condamnée à disparaître." Tel est le diagnostic alarmant dressé par le Conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT) dans un rapport qu'il a adopté à l'unanimité lors de sa séance du 24 avril. Il y décrit les principales raisons de ce déclin. Le manque d'attractivité du cadre d'emplois est criant. Hors primes et paiement des temps d'astreinte ou de garde, un médecin qui débute dans la territoriale gagne 2.300 euros de moins par mois qu'un médecin qui débute à l'hôpital. En fin de carrière, l'écart de salaires s'élève à 2.500 euros.
L'obligation pour les médecins voulant devenir fonctionnaires territoriaux de passer deux épreuves de concours, dont une de nature académique, est susceptible, par ailleurs, de décourager les candidats. Des difficultés pour exercer l'activité dans de bonnes conditions sont également citées. Le CSFPT relève par exemple que les locaux dans lesquels exercent les médecins territoriaux sont mal agencés dans un certain nombre de cas, ou qu'ils ne respectent pas les règles d'hygiène. Autre problème : certains employeurs territoriaux ont la possibilité matérielle de consulter les données informatiques des médecins, en violation du secret médical. "L'existence d'une hiérarchie administrative ou politique non médicale génère souvent des problèmes", ajoute le CSFPT.

De meilleures rémunérations

Aussi, "il apparaît nécessaire et urgent que des mesures soient mises en place", souligne l'instance, qui émet 13 propositions. Elle demande un alignement des rémunérations des médecins territoriaux sur celles des médecins inspecteurs de la santé publique de l'Etat. Au-delà de ce rattrapage, l'instauration d'"une grille identique pour l'ensemble des médecins, quel que soit le versant de la fonction publique" est souhaitée.

Thomas Beurey

Partager cet article

Repost 0
Published by syndicat-sud-mairie-dunkerque - dans Catégorie A.
commenter cet article

commentaires

Sourires Et Émotions

Coup de gueule !

Vous avez remarqué ? Le monde du travail vient de se faire une fois de plus entuber par le MEDEF, non que dis-je par la CFDT (accord qui vient d'être signé, plus de flexibilité, le droit pour le patron de baisser les salaires, d'augmenter le tps de travail...) Ils vont tuer les salariés !
(le 12 janvier 2013)

La GIPA 2013

INFO

SUD Solidaires était présent pour défendre la prime vacances des agents de Saint Pol et Fort-Mardyck mardi dernier, dès 17h15, avant le conseil municipal de Dunkerque.

Un tract denonçant la discrimination des 400 agents a été distribué à tous les élus, ainsi qu'aux dunkerquois venus assister au conseil.

Suivre les liens: Réunion du 27 juin: La déprime pour la prime

 Info SUD destinée au personnel de Fort-Mardyck et Saint-Pol

Action au conseil municipal, Vendredi 17 juin

Résumé de la réunion pour les agents de Saint Pol et Fort Mardyck

Mardi 14 : appel à une grève de 2 heures à St Pol et Fort-Mardyck ?