Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de syndicat-sud-mairie-dunkerque
  • Le blog de syndicat-sud-mairie-dunkerque
  • : Solidaire Unitaire Démocratique, SUD est présent dans toutes les administrations mais aussi dans le secteur privé, nous grandissons de jours en jours, nous serons l'alternative, rejoignez-nous ! Plus nous serons nombreux, plus nous serons forts !
  • Contact

Où ? Quand ? Comment ?

Le bureau de SUD Solidaires

Nouvelle ville de Dunkerque

et des CCAS est ouvert:

Tous les jours, du lundi au vendredi

7 rue Faulconnier (face à la mairie centrale)

tél: 03 28 26 28 97

mail: sudmairie@aol.com

ou en cliquant sur"contact" dans la rubrique "présentation".

A bientôt !

Recherche

Les réunions d'info syndicale

La réunion d'information syndicale, c'est un droit ! Usez-en !

C'est un droit pour TOUS les agents ! Syndiqués ou non !

 

Agenda

CTP :19 Février 2015

 

 

28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 11:17

Un examen professionnel d'administrateur territorial est organisé par le CNFPT.

Peuvent se présenter à l'examen:

Les attachés principaux et directeurs territoriaux, conseilleus principaux territoriaux des activitésphysiques et sportives de 2ème et 1ère classe, en activité ou en détachement, justifiant au 1er Janvier 2014 de 4 ans de service effectifs dans l'un de ces grades.

Les candidats pourront s'inscrire entre le 17 mars et le 11 avril 2014 sur le site internent du CNFPT (www.cnfpt.f). Ils devront ensuite imprimer le dossier d'inscription ansi rempli, le signer, le compléter des pièces justificatives demandées et le faire parvenir au Servi Emploi-Insertion-Formation-Mairie de Dunkerque rez-de-chaussée rueMichel De Swaen, avant la date limitede renvoi des candidatures fixée au 18avril 2014.

Repost 0
Published by syndicat-sud-mairie-dunkerque - dans Catégorie A.
commenter cet article
30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 19:58

Depuis 1er janvier 2014, le CNFPT organise l'examen professionnel d'accès au cadre d'emplois des administrateurs territoriaux. Ce dispositif remplace « la voie de promotion interne » au choix jusqu'ici réservée aux commissions administratives paritaires compétentes des collectivités pouvant recruter des administrateurs.
Chaque session fera l'objet d'un arrêté d'ouverture publié au JO.
Cet arrêté précisera le nombre de postes ouverts à l'examen professionnel correspondant à 70 % du nombre d'admis aux concours d'administrateur territorial ainsi que les modalités d'inscription

http://www.cnfpt.fr/content/lexamen-professionnel-dadministrateur-territorial?gl=NjliOGJkMzI

Repost 0
Published by syndicat-sud-mairie-dunkerque - dans Catégorie A.
commenter cet article
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 17:23

Malgré des besoins croissants, les médecins sont de moins en moins nombreux à exercer dans la fonction publique territoriale. L'attractivité de leur cadre d'emplois est en cause. Le CSFPT s'en inquiète et formule 13 propositions.

Ils exercent leur activité dans les établissements de personnes âgées, les services de protection maternelle et infantile, les centres de santé, ou en tant que médecins de prévention. Ils ont en commun d'être des médecins territoriaux. Fin 2009, ils étaient 5.278 (sans compter les 281 médecins et pharmaciens de sapeurs-pompiers). Mais leur nombre ne cesse de s'amenuiser et les perspectives pour les années à venir sont sombres.
"La médecine territoriale va mal. Sans décision rapide, elle est condamnée à disparaître." Tel est le diagnostic alarmant dressé par le Conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT) dans un rapport qu'il a adopté à l'unanimité lors de sa séance du 24 avril. Il y décrit les principales raisons de ce déclin. Le manque d'attractivité du cadre d'emplois est criant. Hors primes et paiement des temps d'astreinte ou de garde, un médecin qui débute dans la territoriale gagne 2.300 euros de moins par mois qu'un médecin qui débute à l'hôpital. En fin de carrière, l'écart de salaires s'élève à 2.500 euros.
L'obligation pour les médecins voulant devenir fonctionnaires territoriaux de passer deux épreuves de concours, dont une de nature académique, est susceptible, par ailleurs, de décourager les candidats. Des difficultés pour exercer l'activité dans de bonnes conditions sont également citées. Le CSFPT relève par exemple que les locaux dans lesquels exercent les médecins territoriaux sont mal agencés dans un certain nombre de cas, ou qu'ils ne respectent pas les règles d'hygiène. Autre problème : certains employeurs territoriaux ont la possibilité matérielle de consulter les données informatiques des médecins, en violation du secret médical. "L'existence d'une hiérarchie administrative ou politique non médicale génère souvent des problèmes", ajoute le CSFPT.

De meilleures rémunérations

Aussi, "il apparaît nécessaire et urgent que des mesures soient mises en place", souligne l'instance, qui émet 13 propositions. Elle demande un alignement des rémunérations des médecins territoriaux sur celles des médecins inspecteurs de la santé publique de l'Etat. Au-delà de ce rattrapage, l'instauration d'"une grille identique pour l'ensemble des médecins, quel que soit le versant de la fonction publique" est souhaitée.

Thomas Beurey

Repost 0
Published by syndicat-sud-mairie-dunkerque - dans Catégorie A.
commenter cet article
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 10:23

Le CNFPT organise un concours interne et un concours externe pour le recrutement des ingénieurs en chef territoriaux. Les épreuves écrites de ces concours auront lieu à Paris, Bordeaux, Lyon, Rennes, Strasbourg, Fort-de-France et Saint-Denis de La Réunion le 6 novembre pour le concours externe, les 6, 7 et 8 novembre 2012 pour le concours interne. Les épreuves orales d'admission se dérouleront à compter du 4 mars 2013.
Le retrait des dossiers de candidature s'effectuera entre le 25 juin et le 20 juillet. La date de clôture des inscriptions a été fixée au 27 juillet 2012.
Le nombre de postes ouverts aux concours pour cette session 2012 est de 50, et se répartit comme suit : 30 pour le concours externe et 20 pour le concours interne.
Pour plus d'informations et pour se préinscrire : www.cnfpt.fr

Repost 0
Published by syndicat-sud-mairie-dunkerque - dans Catégorie A.
commenter cet article
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 18:40

Malgré l'avis défavorable émis par le Conseil supérieur, le cadre d'emplois des administrateurs territoriaux sera le premier de catégorie A à bénéficier d'un échelon spécial (et même deux) et du nouveau GRAF, grade à accès fonctionnel. Un futur dispositif de promotion interne, le « tour extérieur », est prévu pour 2014.

Repost 0
Published by syndicat-sud-mairie-dunkerque - dans Catégorie A.
commenter cet article
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 11:45
Les grandes lignes de la reforme

En remplacement des règles actuelles de la promotion interne dans le cadre d'emplois des administrateurs territoriaux, le projet de décret prévoit l'organisation d'un examen professionnel par le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) à partir de 2014. Les modalités des épreuves de cet examen seront précisées par un décret ultérieur.
Le nombre de postes ouverts au titre de cette voie serait fixé par le président du CNFPT. Il ne pourrait excéder une proportion de 70% du nombre de candidats admis aux concours externe et interne et au troisième concours.
Le projet de décret prévoit la création d'un grade d'administrateur général au sommet du cadre d'emplois. Il sera réservé aux administrateurs ayant occupé au cours de leur carrière des emplois ou des fonctions "correspondant à un niveau particulièrement élevé de responsabilité". Les titulaires du nouveau grade seront nommés par la collectivité, après inscription sur un tableau d'avancement et dans les limites d'un quota de nominations. Le grade d'administrateur général comprendra cinq échelons et une classe exceptionnelle.
Le projet de texte permet aussi la création d'un échelon spécial au sommet du grade d'administrateur hors classe.
Au total, le cadre d'emplois des administrateurs territoriaux comprendra trois grades (contre deux aujourd'hui) : administrateur, administrateur hors classe et administrateur général. Le projet de décret détaille leurs échelons respectifs et la durée du temps passé dans chacun de ces échelons.
Un second projet de décret traduit sur le plan indiciaire les conséquences de la réorganisation des grades du cadre d'emplois. Le nouvel échelon spécial créé au sommet du grade d’administrateur hors classe est doté de l’échelle lettre B bis. Le nouveau grade d’administrateur général débute à l’indice 1015 et culmine à l’échelle lettre D.
Thomas Beurey

Références : décret n°87-1097 du 30 décembre 1987 portant statut particulier du cadre d'emplois des administrateurs territoriaux ; projet de décret modifiant le décret n°87-1097 du 30 décembre 1987 ; projet de décret modifiant le décret n°87-1098 du 30 décembre 1987 portant échelonnement indiciaire applicable aux administrateurs territoriaux.

Repost 0
Published by syndicat-sud-mairie-dunkerque - dans Catégorie A.
commenter cet article
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 09:56
Parmi les textes parus au JO entre Noël et la Saint-Sylvestre, on compte aussi un décret relatif au congé spécial des agents occupant un emploi fonctionnel (directeurs généraux des services et des services techniques, directeurs généraux adjoints dans les plus grandes collectivités...). En application de la réforme des retraites de novembre 2010, les agents concernés pourront bénéficier du congé spécial à partir de 57 ans, au lieu de 55 ans actuellement. La durée du congé reste de cinq ans (consulter le décret).
Repost 0
Published by syndicat-sud-mairie-dunkerque - dans Catégorie A.
commenter cet article
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 22:43

Le cadre d’emplois des ingénieurs territoriaux regroupera les ingénieurs (A) et les ingénieurs en chef (A+). Les premiers évolueront vers les seconds dans une carrière linéaire. Il est ainsi prévu de scinder le cadre d’emplois en deux pour bien distinguer les A+ et les valoriser (leur grille terminerait en HEC), de revaloriser les modalités de recrutement par un concours plus sélectif ouvert à des ingénieurs diplômés d’écoles, dont la liste a été resserrée et d’offrir à ces élèves une formation plus solide (1 an), assurée et prise en charge par le CNFPT grâce à l’Institut National des Etudes Territoriales (INET). Celui-ci conventionnerait avec les écoles du réseau paritech pour qu’une partie de la formation puisse s’effectuer avec les ingénieurs des ponts, des eaux et forêts. Un tour extérieur (examen professionnel) va également être créé pour l’accès, par la voie de la promotion interne, au cadre d’emplois des ingénieurs en chef territoriaux pour garantir un niveau de compétences adapté aux membres du nouveau cadre d’emplois des ingénieurs en chef.

Repost 0
Published by syndicat-sud-mairie-dunkerque - dans Catégorie A.
commenter cet article
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 17:43

Au congrès des directeurs généraux jeudi 13 octobre 2011, le ministre de la Fonction publique a annoncé un aboutissement rapide de la réforme de l’encadrement supérieur dans la territoriale, laissée en souffrance depuis plusieurs mois.

Un rapport rendu le 4 février 2009 au nom du Conseil supérieur de la FPT par Philippe Laurent, son actuel président, de nombreuses réunions de travail à la DGCL auxquelles ont participé tant les élus que les associations professionnelles, des décrets prêts à sortir… puis, plus rien. Jusqu’à ce 13 octobre 2011, quand François Sauvadet, ministre de la Fonction publique a avisé les directeurs généraux, réunis en congrès à Brest par leur syndicat, le SNDGCT, qu’il avait obtenu du Premier ministre « d’engager (cette) réforme ».
Une réunion interministérielle sur ce sujet a été organisée le 4 octobre à Matignon.

Au cours de celle-ci, les orientations du « rapport Laurent » ont été validées :

  • Création d’un cadre d’emplois spécifique pour les ingénieurs en chef
  • Mise en place d’un nouveau mécanisme de sélection professionnelle pour les administrateurs, au titre de la promotion interne,
  • Création d’un nouveau statut d’emploi pour des fonctions spécifiques.

Espérée de concert par les fonctionnaires cadres supérieurs et les employeurs territoriaux, la réforme porte donc l’objectif de créer des perspectives de carrière plus intéressantes et comparables à celles de la fonction publique d’Etat.
C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le dossier patinait, selon les experts du dossier : la DGAFP faisait montre d’une certaine réticence à voir les cadres supérieurs de la territoriale égaux face aux grands fonctionnaires d’Etat.

Mais François Sauvadet semble être passé outre. « Il est très déterminé », affirme Philippe Laurent.
Un dossier consensuel, sur lequel fonctionnaires et employeurs se montrent sur la même longueur d’ondes et pour lequel les textes d’application sont très avancés : du pain bénit pour un ministre nommé peu de temps avant la fin de la législature.

Repost 0
Published by syndicat-sud-mairie-dunkerque - dans Catégorie A.
commenter cet article

Sourires Et Émotions

Coup de gueule !

Vous avez remarqué ? Le monde du travail vient de se faire une fois de plus entuber par le MEDEF, non que dis-je par la CFDT (accord qui vient d'être signé, plus de flexibilité, le droit pour le patron de baisser les salaires, d'augmenter le tps de travail...) Ils vont tuer les salariés !
(le 12 janvier 2013)

La GIPA 2013

INFO

SUD Solidaires était présent pour défendre la prime vacances des agents de Saint Pol et Fort-Mardyck mardi dernier, dès 17h15, avant le conseil municipal de Dunkerque.

Un tract denonçant la discrimination des 400 agents a été distribué à tous les élus, ainsi qu'aux dunkerquois venus assister au conseil.

Suivre les liens: Réunion du 27 juin: La déprime pour la prime

 Info SUD destinée au personnel de Fort-Mardyck et Saint-Pol

Action au conseil municipal, Vendredi 17 juin

Résumé de la réunion pour les agents de Saint Pol et Fort Mardyck

Mardi 14 : appel à une grève de 2 heures à St Pol et Fort-Mardyck ?