Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de syndicat-sud-mairie-dunkerque
  • Le blog de syndicat-sud-mairie-dunkerque
  • : Solidaire Unitaire Démocratique, SUD est présent dans toutes les administrations mais aussi dans le secteur privé, nous grandissons de jours en jours, nous serons l'alternative, rejoignez-nous ! Plus nous serons nombreux, plus nous serons forts !
  • Contact

Où ? Quand ? Comment ?

Le bureau de SUD Solidaires

Nouvelle ville de Dunkerque

et des CCAS est ouvert:

Tous les jours, du lundi au vendredi

7 rue Faulconnier (face à la mairie centrale)

tél: 03 28 26 28 97

mail: sudmairie@aol.com

ou en cliquant sur"contact" dans la rubrique "présentation".

A bientôt !

Recherche

Les réunions d'info syndicale

La réunion d'information syndicale, c'est un droit ! Usez-en !

C'est un droit pour TOUS les agents ! Syndiqués ou non !

 

Agenda

CTP :19 Février 2015

 

 

24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 11:23

Dans cette période de crise en France et en Europe, les organisations syndicales CFDT, CGT, FSU, Sud Solidaires, UNSA affirment leur volonté de faire du 1er mai 2012, journée de solidarité internationale du monde du travail, une forte journée de mobilisation, de manifestations et d’expressions revendicatives pour :

-­‐ faire entendre les priorités sociales et les préoccupations des salariés, des demandeurs d’emploi, des jeunes et des retraités, en France et en Europe ;
-­‐ exprimer la défense des droits fondamentaux et des libertés partout dans le monde ;
-­‐ faire reculer la xénophobie, le racisme et l’antisémitisme.

Dans beaucoup de pays européens, les populations subissent des politiques d’austérité et des réformes réduisant les droits des travailleurs et leur protection sociale.

La crise ne peut être le prétexte pour remettre en cause nos systèmes sociaux. _
Il faut une véritable politique de croissance, prenant en compte les enjeux écologiques, qui passe par l’amélioration du pouvoir d’achat et la création d’emplois.

La pression sur les salaires et l’assouplissement des règles de licenciement ne peuvent que fragiliser la croissance économique.

S’il y a un manque de compétitivité des entreprises, elle est notamment due à la rémunération excessive du capital au détriment de l’investissement dans l’emploi, la formation, la recherche et l’innovation.

En ce 1er mai, nous voulons faire écho aux revendications portées par les salariés dans cette période de crise :

-­‐ priorité à l’emploi, en particulier des jeunes, alors que le nombre de chômeurs ne cesse d’augmenter depuis de longs mois et que les restructurations, les licenciements et les fermetures d’entreprises sont le quotidien de nombreux salariés,
-­‐ lutte contre la précarité qui touche un nombre croissant de salariés, en particulier jeunes et femmes, et provoque des situations de pauvreté intolérables ;
-­‐ la promotion des salaires et du pouvoir d’achat doit être une priorité. Il n’y a aucune raison de laisser les inégalités salariales perdurer, notamment entre les femmes et les hommes.

Nous réaffirmons avec le syndicalisme européen notre opposition à ces politiques et au nouveau traité qui, en faisant l’impasse sur la croissance, ne fera que renforcer l’austérité et la crise.

Nous voulons dans les mobilisations du 1er mai réaffirmer le besoin d’une Europe solidaire affirmant sa dimension sociale, ce qui impose de :
- développer les droits des salariés et assurer des services publics de qualité,
- mettre un terme à la concurrence sociale et fiscale entre pays de l’Union européenne qui tire les garanties des travailleurs vers le bas. Il faut une autre répartition des richesses et mettre un terme à la spéculation financière,
- faire respecter la place et le rôle de la démocratie sociale, de la négociation collective et du dialogue social.

La CFDT, la CGT, la FSU, Solidaires et l’UNSA appellent leurs organisations à se rencontrer dans les territoires pour déterminer les modalités concrètes d’organisation des initiatives et manifestations du 1er mai sur ces objectifs.

Le 16 avril 2012

Repost 0
Published by syndicat-sud-mairie-dunkerque - dans Expressions unitaires
commenter cet article
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 10:07

La crise du système capitaliste touche tous les pays. Partout, gouvernement et patronat prenne prétexte de cette situation pour exploiter encore plus les travailleurs/ses. Pourtant, ce sont eux qui sont responsables de cette situation, c’est leur système économique et politique qui est en cause ! Face à cela, les résistances s’organisent. Dans de nombreux pays de fortes mobilisations ont eu lieu ces derniers mois ; leur coordination à l’échelon européen est indispensable.

C’est ce que les syndicats européens signataires de cet appel mettent en oeuvre. Voilà pourquoi :

Nous soutenons la manifestation des syndicats britanniques et serons présents à Londres le samedi 26 mars.

En Grèce, 8 journées de grève générale ont eu lieu depuis un an.

Au Portugal, une grève générale historique a eu lieu le 24 novembre.

En France, un mouvement interprofessionnel a touché le pays de mai à novembre avec notamment une grève prolongée en octobre.

En Espagne une grève générale a eu lieu le 29 septembre, d’autres grèves ont eu lieu dans l’Etat espagnol le 27 janvier.

En Italie des grèves générales ont été organisées en 2010 et d’autres se préparent pour le 11 mars et le 15 avril, …

En Allemagne, en Pologne, en Suisse, en Belgique, partout en Europe les mouvements locaux ou sectoriels se multiplient.

La jeunesse n’est pas en reste : en Angleterre, en Italie, en France, elle a manifesté sous ses propres mots d’ordres...

Nous ne voulons pas payer la crise d’un système qui n’est pas le nôtre !

Face à leurs attaques coordonnées …

Alors que la situation actuelle n’est que l’aboutissement logique du système qu’ils entretiennent, patrons et gouvernement essaient de faire croire qu’il faut des mesures exceptionnelles pour un moment exceptionnel.

Mais en réalité, il n’y a rien d’exceptionnel : ils et veulent juste continuer à s’enrichir, au détriment de celles et ceux qui ne vivent que de leur travail !

Les attaques que nous subissons de chaque pays européen ont toutes les mêmes caractéristiques : destruction des services publics, augmentation de la précarité et du chômage, remise en cause du droit à la retraite et à la santé, …

Il s’agit d’appliquer les ordres du Fonds Monétaire International et de la Banque Mondiale, organismes internationaux créés pour défendre les puissant-e-s.

… Organisons-nous ensemble, pour gagner !

Face à cette situation, la solution ne viendra pas de négociations sans rapport de forces. Passer des accords, signer des pactes dans ces conditions, c’est accepter les diktats, c’est tourner le dos aux intérêts des travailleurs/ses. Pour nous, le syndicalisme a comme rôle de défendre les intérêts des travailleurs/ses et de construire une société plus juste : cela passe par un refus des « plans de rigueur », non par leur accompagnement.

Un mouvement de grèves et manifestations est nécessaire à l’échelle européenne. Pour le mouvement syndical, la priorité doit être à construire une telle mobilisation européenne et non pas s’engager dans des négociations avec le patronat pour accepter des accords ou des pactes appliquant les plans de rigueur décidés par la Banque Mondiale et le Fonds Monétaire International. Construisons ensemble ce mouvement syndical européen et cette mobilisation sociale, sans sectarisme !. Notre soutien à cette manifestation des syndicats britanniques est un des jalons dans ce sens.

resistenza@rezisti.org


Repost 0
Published by syndicat-sud-mairie-dunkerque - dans Expressions unitaires
commenter cet article
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 10:02
Déclaration commune SUD SOLIDAIRES- FSU- UNSA- CGT- CFDT

La situation sociale est grave : 5 millions de demandeurs d’emploi, 8 millions de français vivant sous le seuil de pauvreté, accroissement de la précarité, conditions de travail dégradées… L’accroissement des inégalités et des injustices mine la cohésion sociale. L’absence de perspectives, un dialogue social insuffisant, provoquent interrogations et désarroi face à l’avenir.

Dans ce contexte, les organisations syndicales, ne peuvent rester indifférentes à l’utilisation de la situation sociale pour promouvoir certaines thèses dans le débat public comme le fait le Front national. La thèse de la préférence nationale est antinomique avec les valeurs fondamentales du syndicalisme. L’exclusion, le rejet de l’autre, le repli de la France sur elle-même et la fermeture des frontières, la désignation de boucs émissaires, la dénonciation de l’immigration comme responsable de tous les maux sont des attitudes qui, l’histoire en témoigne, ne peuvent conduire qu’au pire.

Les organisations syndicales agissent quotidiennement pour rechercher et exiger des réponses face à cette situation sociale ; en matière d’emploi, de pouvoir d’achat, d’égalité des droits… Leur action est portée par les valeurs qui sont celles du syndicalisme au cœur desquelles figurent la solidarité entre tous les salariés et la lutte contre toutes les formes de discrimination.

Les organisations syndicales SUD SOLIDAIRES- FSU-UNSA-CGT-CFDT sont déterminées à empêcher l’instrumentalisation du syndicalisme par le Front national qui n’est pas un parti comme les autres et dont les orientations sont à l’opposé des valeurs qu’elles portent. Les organisations syndicales sont aussi garantes du respect de ces valeurs au sein de leurs organisations et par leurs militants.

Le 17 mars 2011



Repost 0
Published by syndicat-sud-mairie-dunkerque - dans Expressions unitaires
commenter cet article

Sourires Et Émotions

Coup de gueule !

Vous avez remarqué ? Le monde du travail vient de se faire une fois de plus entuber par le MEDEF, non que dis-je par la CFDT (accord qui vient d'être signé, plus de flexibilité, le droit pour le patron de baisser les salaires, d'augmenter le tps de travail...) Ils vont tuer les salariés !
(le 12 janvier 2013)

La GIPA 2013

INFO

SUD Solidaires était présent pour défendre la prime vacances des agents de Saint Pol et Fort-Mardyck mardi dernier, dès 17h15, avant le conseil municipal de Dunkerque.

Un tract denonçant la discrimination des 400 agents a été distribué à tous les élus, ainsi qu'aux dunkerquois venus assister au conseil.

Suivre les liens: Réunion du 27 juin: La déprime pour la prime

 Info SUD destinée au personnel de Fort-Mardyck et Saint-Pol

Action au conseil municipal, Vendredi 17 juin

Résumé de la réunion pour les agents de Saint Pol et Fort Mardyck

Mardi 14 : appel à une grève de 2 heures à St Pol et Fort-Mardyck ?