Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de syndicat-sud-mairie-dunkerque
  • Le blog de syndicat-sud-mairie-dunkerque
  • : Solidaire Unitaire Démocratique, SUD est présent dans toutes les administrations mais aussi dans le secteur privé, nous grandissons de jours en jours, nous serons l'alternative, rejoignez-nous ! Plus nous serons nombreux, plus nous serons forts !
  • Contact

Où ? Quand ? Comment ?

Le bureau de SUD Solidaires

Nouvelle ville de Dunkerque

et des CCAS est ouvert:

Tous les jours, du lundi au vendredi

7 rue Faulconnier (face à la mairie centrale)

tél: 03 28 26 28 97

mail: sudmairie@aol.com

ou en cliquant sur"contact" dans la rubrique "présentation".

A bientôt !

Recherche

Les réunions d'info syndicale

La réunion d'information syndicale, c'est un droit ! Usez-en !

C'est un droit pour TOUS les agents ! Syndiqués ou non !

 

Agenda

CTP :19 Février 2015

 

 

17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 13:15

 

En pièce jointe l'interview de Jean Louis GADEA sur RDL ce jeudi 15 décembre concernant Armand B. travailleur handicapé  qui devait être licencié si Sud n'avait pas fait le nécessaire. Merci de cliquer sur le lien ci-après :dunkerque-matin1 dunkerque-matin1
  
Nous n'oublierons jamais que des élu(e)s appartenant à la majorité de la ville de Dunkerque ont voté pour le licenciement de cette personne à la Commission Administrative Paritaire de ce jeudi 15 décembre 2011.
 
Heureusement que Monsieur Alain VANWAEFELGHEM président de la CAP s'est opposé à ce licenciement en votant pour la titularisation d'Armand B.
 
 
Merci à ceux et celles qui ont sauvé Armand
 
Christine GADEA
 
 



Repost 0
Published by syndicat-sud-mairie-dunkerque - dans Lutte pour notre collègue ARMAND
commenter cet article
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 09:04

 

Dunkerque le 15 décembre 2011.

  

Communiqué

 

Comme prévu, le syndicat Sud Solidaires de la Mairie de Dunkerque était venu en nombre (une cinquantaine de militants) ce matin à la Mairie de ROSENDAEL  dire non au licenciement abusif de Monsieur Armand BOSSAERT.

Les élues du syndicat Sud siégeant à cette Commission Administrative Paritaire avaient fait une demande au Président pour que soit présent sur la question du licenciement en tant qu’expert monsieur Jean Louis GADEA Secrétaire général de l’Union régional Sud CT 59/62 et ex secrétaire fédéral chargé des affaires juridiques. 

Cette demande fut rejetée ce matin même une minute avant le début de la séance.

Jean Louis GADEA n’a pas perdu son sang-froid et est allé s’installer à la table de la Commission, ce qui n’a pas tardé à énerver le Président Monsieur VANWAEFELGHEM qui a fait appeler monsieur GADEA dans son bureau.

L’entretien a duré une dizaine de minutes. Ainsi  Jean Louis GADEA a pu nous annoncer que le Président en la personne d’Alain VANWAEFELGHEM proposerait à la Commission Administrative Paritaire la titularisation ainsi qu’un poste adapté au handicap de Monsieur Armand BOSSAERT soit au CCAS ou à la Mairie de Dunkerque.

La CAP a donc pu avoir lieu et a voté la titularisation d’Armand. Mais il est regrettable de constater que des élus représentants le Maire, mais aussi des syndicalistes aient voté contre cette titularisation et ce malgré la position claire du Président de la CAP, Maire Adjoint chargé du personnel.

Nous remercions tous les élus qui ont pris une décision honnête et franche, mais nous n’oublierons absolument pas celles et ceux qui ont pris des positions répréhensibles et indignes de leur rang empestant des relents  malsains.

  



Repost 0
Published by syndicat-sud-mairie-dunkerque - dans Lutte pour notre collègue ARMAND
commenter cet article
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 08:47

CCAS : la mobilisation syndicale permet l'embauche d'un travailleur handicapé

vendredi 16.12.2011, 05:15  - La Voix du Nord

 Le directeur du CCAS refusait la titularisation d'Armand Bossaert. Sous la pression syndicale, la commission l'a entérinée hier matin.
Le directeur du CCAS refusait la titularisation d'Armand Bossaert. Sous la pression syndicale, la commission l'a entérinée hier matin.
 

Armand Bossaert a difficilement retenu ses larmes, hier matin, alors qu'une vingtaine ...

 

de représentants du syndicat Sud étaient réunis pour défendre sa cause à la mairie de Rosendaël.

« On m'accuse de vouloir du mal à mes résidents alors que je vis pour eux », interprète cet homme de 46 ans reconnu travailleur handicapé, assistant de vie auprès des malades atteints d'Alzheimer de la Maison des dunes Roger-Fairise. En réalité, le CCAS, son employeur, lui reproche sa lenteur, inhérente à son handicap. Son directeur a donc émis un avis défavorable à sa titularisation, après deux ans de stage. La commission administrative paritaire (1) devait trancher hier matin.

Discrimination ?

 

« J'ai appris mon licenciement par le syndicat, sinon je n'aurais pas pu me défendre », réalise Armand Bossaert en admettant « des erreurs, mais pardonnables ». La porte-parole de Sud Solidaires, Christine Gadéa, s'insurge qu'on puisse « laisser quelqu'un s'enfoncer dans ses erreurs » et regrette que le poste de travail n'ait pas été adapté au handicap d'Armand Bossaert. « Ils étaient au courant de sa situation au moment de le prendre en stage. Il a eu tous ses diplômes. Pour nous, c'est de la discrimination. » Alertée, la mairie de Dunkerque a proposé à M. Bossaert d'intégrer un autre service, en l'occurrence la piscine de Petite-Synthe, mais en CDD. Et c'est là la victoire de la mobilisation d'hier matin : les syndicats ont obtenu du président de la commission paritaire, Alain Vanwaefelghem, qu'il prenne position en faveur d'une titularisation de l'agent, au CCAS ou ailleurs. Le vote est intervenu en fin de matinée. Provoquant encore les larmes d'Armand Bossaert, cette fois sous le coup de l'émotion et du soulagement. • E. J.

(1) La CAP est un organisme de concertation au sein duquel on examine les questions d'ordre individuel relatives à la carrière des fonctionnaires territoriaux. Elle est composée à part égale de représentants du personnel et de représentants des employeurs

Repost 0
Published by syndicat-sud-mairie-dunkerque - dans Lutte pour notre collègue ARMAND
commenter cet article
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 16:43

Bonjour à tous !

Je vais tenter de vous relater les faits qui se sont déroulés ce matin dès 9 heures, dans les locaux de la mairie de Dunkerque-Rosendaël.

Ce matin avait lieu, donc, la CAP. Une CAP de rattrapage ultra light pour les agents ! (Ce n'est pas celle-ci qui gonflera notre porte-monnaie !!)

 

Je remonte un peu le temps pour vous parler du contexte des évènements. En préparant la CAP, quelle e été notre stupeur lorsque nous avons pris connaissance de l'intention du directeur du CCAS de demander à la CAP de se prononcer pour le licenciement d'un agent, Armand B. Evidemment, nous avons appelé immédiatement ce collègue afin de nous informer. Stupeur plus grande encore quand Armand nous informa qu'il n'était pas au courant de cette demande de licenciement. (Il est à noter qu'Armand, ce jour-là, est malgré tout parti travailler, avec une contrariété qui peut se comprendre, et que sa journée de travail a été très difficile. N'importe qui l'aurait été, à moins !)

 

Bref, je reviens à mes moutons et à ce matin.

Une cinquantaine de personnes sont venues soutenir Armand. Et certains ont fait de la route ! Nous les remercions encore une fois ici !! La solidarité fait toujours du bien, elle nous porte, elle nous encourage, elle nous motive. Nous n'attendions hélas rien des autres syndicats de la ville de Dunkerque. L'un était là pour défendre la direction, un autre trouvait normal qu'Armand soit licencié puisqu'il "a quand même fait des erreurs".  D'ailleurs, je vais me permettre de dire à ce responsable syndical qui, à n'en pas douter, a une vision bien différente de la notre sur le syndicalisme et donc de la défense des agents, je dis que LUI, responsable syndical, n'a pas commis une erreur, mais une FAUTE GRAVE dans sa tournure d'esprit qui n'a rien d'un militant syndical. Un syndicaliste qui veut punir un agent parce qu'il a fait "des erreurs" n'est pas un syndicaliste. Ce serait risible si cela n'était pas aussi grave ... Mais c'est mon point de vue !

Bref, encore une fois, je m'égare ... Mais il est parfois si bon de dire ce que l'on pense !! ;)

 

Retour au 1er étage, dans le couloir, donc. Nous avons distribué un tract aux élus politiques, en leur demandant de voter CONTRE le licenciement d'un agent stagiaire, de plus,  handicapé. La très grand majorité a été "surprise" de notre demande, voire même, n'a pas compris pourquoi nous leur parlions de licenciement .... Voici donc la preuve incontestable que les élus politiques (et certains élus syndicaux d'ailleurs aussi, étant donné leur réaction de surprise ... je referme la parathèse car je vais encore m'égarer !!! pppfff), preuve donc que les élus politiques viennent la bouche en coeur aux commissions paritaires, sans même lire les dossiers ( une seule feuille format A4, ce 15 décembre !! c'était donc réalisable, même à l'arrêt au feu rouge ...). Un autre élu politique représentant la collectivité s'est carrément fichu de SUD car nous étions la seule organisation syndicale (merci de le préciser vous-même, Monsieur !) qui manifestait pour le cas d'Armand !!!!! (Si vous voulez son nom, ce sera en message privé ! ;) ) . Bref ! j'en arrive au moment où l'expert que nous avions nommé (Jean-Louis GADEA) pour apporter des éclairages supplémentaires aux membres de la CAP a été interdit de réunion, et ce, JUSTE AVANT LE COMMENCEMENT DE LA CAP !!!

(J'ouvre encore une parenthèse ... Il faut savoir que la mairie peut nommer des experts, mais que les organisations syndicales aussi. L'expert n'appartient pas forcément au personnel communal. Il aurait aussi bien pu être mon cousin d'Hazebrouck, à condition bien sûr, qu'il apporte des éléments au débat ! Notre expert, donc, n'a pas été accepté !! C'est la PREMIERE FOIS QUE CELA SE PRODUIT à DUNKERQUE !)

 

Néanmoins, la "crise" a été désamorcer par le fait que le président de la CAP (qui n'était pas encore rentré dans la salle) a demandé à recevoir notre expert. S'en est suivie une conversation "privée", où Jean-Louis a pu exposer le point de vue de notre organisation syndicale SUD.

Quelques minutes plus tard, Jean-Louis nous annonçait la bonne nouvelle !! Même si Armand ne retrouvera sans doute pas son poste au CCAS, le président de la CAP a garanti un emploi à Armand, dans un autre service (il en était d'accord), avec titularisation. (Il vous aura fallu être patient pour connaitre la bonne nouvelle !!!)

 

Après nos cris de joie, et nos larmes, la CAP a pu commencer. (Pendant ce temps, nous sommes allés boire un pot avec Armand et tous les amis venus le soutenir !! il n'était bien sûr pas dans nos intentions de perturber la CAP, à ce moment de la matinée)

 

Pendant ce temps, en séance de Commission, la titularisation d'Armand a été votée ... !!! Je serai plus pointue sur les résultats du vote lorsque je verrai notre élue SUD, mais sachez que des élus politiques issus de la majorité de la ville de Dunkerque ont voté contre cette titularisation ( et donc contre l'avis du président ... !)

Néanmoins, il faut souligner le soutien de quelques-ubs, au moment du vote à la CAP. D'après mes informations, les autres syndicats nous auraient soutenus eux aussi. Un soutien tardif mais cependant apprécié !

   

Le sourire d'Armand est pour nous tous, notre plus beau cadeau de Noël !

 

Je suis heureuse et fière de m'être trouvée dans le SEUL syndicat qui n'a pas laissé tomber cet homme !!

 

Christine ROUX

 

Post Scriptum : La voix du nord et RDL étaient présents. Infos à suivre, donc ;)

Lien ci après : dunkerque-matin1 dunkerque-matin1

Repost 0
Published by syndicat-sud-mairie-dunkerque - dans Lutte pour notre collègue ARMAND
commenter cet article
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 17:21

OUI à sa titularisation immédiate !

 

Le syndicat SUD de la mairie de DUNKERQUE s'élève contre la décision du directeur du CCAS de licencier Armand.

 

Le licenciement d'une personne handicapée serait une première en France !

 

Le syndicat SUD demande aux élus représentant le Maire ainsi qu'aux élus représentant le personnel de REFUSER de voter ce licenciement et d'approuver la titularisation immédiate d'ARMAND.

 

Nous vous appelons, si vous ne travaillez pas, à être présents avec Armand, demain matin à 9 heures, à la mairie de ROSENDAEL.

 

Merci pour lui ! Armand compte sur votre solidarité ! C'est vraiment le moment !

Repost 0
Published by syndicat-sud-mairie-dunkerque - dans Lutte pour notre collègue ARMAND
commenter cet article

Sourires Et Émotions

Coup de gueule !

Vous avez remarqué ? Le monde du travail vient de se faire une fois de plus entuber par le MEDEF, non que dis-je par la CFDT (accord qui vient d'être signé, plus de flexibilité, le droit pour le patron de baisser les salaires, d'augmenter le tps de travail...) Ils vont tuer les salariés !
(le 12 janvier 2013)

La GIPA 2013

INFO

SUD Solidaires était présent pour défendre la prime vacances des agents de Saint Pol et Fort-Mardyck mardi dernier, dès 17h15, avant le conseil municipal de Dunkerque.

Un tract denonçant la discrimination des 400 agents a été distribué à tous les élus, ainsi qu'aux dunkerquois venus assister au conseil.

Suivre les liens: Réunion du 27 juin: La déprime pour la prime

 Info SUD destinée au personnel de Fort-Mardyck et Saint-Pol

Action au conseil municipal, Vendredi 17 juin

Résumé de la réunion pour les agents de Saint Pol et Fort Mardyck

Mardi 14 : appel à une grève de 2 heures à St Pol et Fort-Mardyck ?